Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 10:21

Je reviens, un peu tard, sur la « une » de « Libération » d’hier. Moche, anxiogène, démonstrative donc maladroite. Ces visages émergent de l’obscurité, en écho aux – déjà - terribles photos des candidats au cours des semaines précédentes. Elle est complétée par ce titre que je ne comprends pas : « A vous de jouer ».

Six visages en « une », deux femmes, moyenne d’âge plutôt basse, 30 ou 35 ans. Il est dit dans la légende de « une » « Portraits d’électeurs, hier, à Paris ». Trois sont repris en page 2 : deux architectes et une sociologue, une à Toulouse, une à Paris, un à Bordeaux. Où est la vérité ? Toulouse, Bordeaux, Paris ? Et quelle explication sociologique à cet échantillon (respectable au demeurant, mais susceptible de laisser croire à une primaire « bobo ») ? Sont-ce des amis des journalistes ? Peut-être. Des idéaux-types du votant aux primaires ? Je ne le crois pas.

Inutile d’aller trop loin : deux pages servent à expliquer au lecteur que rien n’est « cristallisé ». J’aurais dû lire un roman, hier.

Partager cet article

Repost 0
Published by pilhan2012
commenter cet article

commentaires

Pierre 15/10/2011 12:17


Cher Jacques
Toi,si pationne de badminton doit comprendre la difficulte de d'acharner a grands coups de poignets sur ce volant,contexte politique,volatile, sans densite a cet Homme contemporain sans
gravite.Que
nous reserve la suite,quel choix entre horizontal et vertical,a moins que s'instaure un horizontalisme,nouvel equilibre dynamique qui nous guiderait.
On n'en prends pas le chemin